Désertification, information, coopération.

ENGLISH ABSTRACT

Receiving more and more comments on former posts, I confirm hereby my intention to strive for closer cooperation between all people active in the field of combating desertification. Let us join hands and start exchanging information on success stories and best practices, even if we don’t speak the same language.

Here is an example concerning the construction of family gardens in S.W. Algeria (the refugee camps of the Sahraouis). My comment is in French, but I can provide an English translation to all interested people.

COMMENT RECEIVED ON FEB. 12
COMMENTAIRE RECU LE 12 FEVRIER

yahiaoui fouzia | yahiaouif@yahoo.fr | IP: 81.22.65.133

Bonjour,

J’ai trouvé ce site en cherchant des informations sur l’arganier et je félicite tous les acteurs qui ont travaillé pour le projet des jardins dans la région de Tindouf. C’est une très belle initiative pour la lutte contre la désertification et l’intégration des femmes dans les programmes de développement durable. Ce projet est un exemple à suivre pour l’immensité des régions arides et semi-arides.

Aussi, est ce possible d’avoir un peu plus d’informations sur la méthode utilisée ou des orientations pour la réalisation de ces jardins.

Autre chose: est ce qu’il est possible d’avoir des informations par l’intermédiaire de l’ingénieur forestier de Tindouf sur la répartition et la quantité des spécimens d’arganier qui se trouvent à Tindouf.

Merci.

Yahiaoui Fouzia
Ingénieur écodéveloppement des zones arides et semi-arides.
Conservation de la nature.

MY REPLY
MA REPONSE

Cher Yahiaoui Fouzia,

Merci pour votre appréciation pour le projet UNICEF ALGERIE, avec lequel nous essayons de compléter le panier alimentaire des réfugiés Sahraouis vivant déjà 30 ans dans des camps près de Tindouf (S.W. de l’Algérie). Vous savez sans doute que ce panier des Nations Unies vient d’être réduit considérablement. Ainsi, les réserves nutritionnelles des Sahraouis ont été épuisées et la malnutrition se fait de plus en plus sentir, en particulier chez les enfants.

C’est la raison pourquoi nous voulons, aussitôt que possible, offrir à toutes les familles des camps un petit jardin familial de 20 à 30 mètres carrés seulement. Nous avons calculé qu’un tel petit jardin est suffisant pour compléter le panier alimentaire des Nations Unies, en particulier pour l’approvisionnement en vitamines et éléments minéraux.

En effet, le manque de vitamines et certains éléments minéraux est à l’origine de quelques déficiences et maladies, surtout chez les enfants et jeunes femmes enceintes.

Un Comité Technique avec des ingénieurs agronomes Sahraouis a été formé pour toutes les mesures d’accompagnement de ce beau projet.

Une phase-pilote fut organisée, pendant laquelle des jardins de démonstration ont été construits. Le succès de ces jardins dépendait largement sur l’application du conditionneur de sol TerraCottem que j’ai développé avec mes collaborateurs à l’Université de Gand (Belgique). Les intéressés trouveront toutes les informations nécessaires sur le TerraCottem au site web

http://www.terracottem.com

Ce mélange de granulés et de poudres offre beaucoup d’avantages, notamment une réduction considérable de la consommation d’eau d’arrosage et d’engrais. Il augmente donc la production de biomasse, tout en limitant l’irrigation et la fertilisation au stricte minimum.

Il va de soi que ce conditionneur de sol est à recommander dans toutes les régions arides et semi-arides, car un minimum d’arrosages suffit pour obtenir un maximum de survie des plantes et une croissance supérieure.

L’application du TerraCottem dans les jardins familiaux des Sahraouis s’est avérée une contribution significative à la production de légumes et à la croissance de jeunes arbres, venant de la pépinière des Services Forestiers de Tindouf.

Toute personne intéressée à la production de jeunes pieds d’arbres (entre autres l’arganier) pour le reboisement des régions arides peut s’adresser par email à ces Services et notamment à l’ingénieur Abdelmoumène MOUZAOUI

a.mouzaoui@caramail.com

Veuillez consulter quelques photos sur notre projet UNICEF (avec légendes en Français et Anglais) à l’URL suivant :

http://www.flickr.com/photos/24356485@N00/sets/72157594524730196/

Je vous souhaite beaucoup de plaisir et n’hésitez pas à m’envoyer aussi des textes ou photos sur les bonnes pratiques et les cas de succès dans la lutte contre la désertification que vous connaissez.

Salutations amicales,

Prof. Dr. Willem Van Cotthem

Published by

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.

2 thoughts on “Désertification, information, coopération.”

  1. bonjour ,

    merci Dr. Willem Van Cotthem pour toutes ces informations et pour votre générosité .

    amicalement

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s