Le Tithonia : providence pour les terrains pauvres (Jardinsessentiels)

Lu au site magnifique de Mme A. DEBORDE

http://jardinsessentiels.blog.fr/

Le Tithonia

 

La grosse marguerite jaune : une providence pour les terrains pauvres et les vergers !
Tithonia
Originaire du Mexique cette plante buissonnante a été introduite partout dans le monde autour de l’équateur et s’y est naturalisée. Elle y est utilisée pour améliorer les sols pauvres auxquels elle apporte de l’azote et du phosphore.

Ce “tournesol du Mexique” de la famille des Astéracées a pour nom Tithonia diversifolia. Il forme rapidement de grands buissons herbacés pouvant dépasser 3 m de haut. Les feuilles, longues de 13 à 15 cm, sont alternes, avec un limbe comportant de 3 à 5 lobes. Les inflorescences sont portées par un pédoncule de 7 à 20 cm. La fleur évoque la marguerite (même forme, même parfum), mais en jaune orange vif et en beaucoup plus gros : elle atteint plus ou moins 10 cm de diamètre. La partie centrale est composée de tubes serrés (chacun donnera une graine après fécondation). Autour d’elle le nombre de pétales est variable (souvent 13). Ces grosses fleurs apparaissant en mai et juin. Elles attirent les abeilles et les papillons. En bouquet elles durent quelques jours. Le tithonia se plaît en plein soleil, supporte bien la chaleur et la sécheresse, et peut pousser partout ici : il a la vigueur des mauvaises herbes ! On le reproduit par boutures ou par graines. Il nous surprend par sa “créativité” et son aptitude à produire, sur une même plante, tant de différences dans la forme des fleurs et des feuilles. C’est une bonne plante pour maintenir la santé du jardin : Ses feuilles regorgent de nombreuses substances nutritives nécessaires aux cultures, dont le phosphore.

Notes :
• Longtemps considéré comme une vulgaire mauvaise herbe, le Tithonia a fait son apparition au Kenya dans les années 1920. Il forme des haies entre les champs des agriculteurs kenyans et en bordure des routes. Une équipe de chercheurs de ce pays a découvert que les feuilles de Tithonia diversifolia pouvaient, utilisées seules comme engrais ou conjuguées à des fertilisants phosphorés, doubler et même tripler les récoltes de maïs.
• Il agit comme un pesticide naturel : là où on l’utilisait les plantes n’étaient pas attaquées, ce qui a fait découvrir cette propriété qui a ensuite été étudiée.
• En Afrique il est aussi utilisé pour prévenir la malaria, réduire les remontées d’acide gastrique, les fièvres et pour supprimer les vers des enfants.

Fiche technique : Multiplier et utiliser le Tithonia diversifolia
On plante les boutures directement en terre, en les inclinant : c’est la méthode de reproduction la plus simple et la plus rapide. On peut aussi semer des graines (c’est de cette manière que le Tithonia se naturalise).
Il y a plusieurs façons d’utiliser les branches coupées :
1) en mulch : couper les déchets assez finement (bouts de 20 à 30 cm), les déposer sur le sol et les recouvrir de terre ou de paille,
2) en purin : remplir une grosse poubelle de feuilles et tiges, recouvrir d’eau, mettre le couvercle, attendre 10 jours. Diluer à 50% le liquide obtenu avec de l’eau et arroser vos plantes et vos arbres avec le mélange. Répandre la matière restante autour d’un arbre fruitier. Le “thé” ou purin obtenu à partir de la plante favorise la germination des graines (du maïs, millet, sorgho par exemple) et repousse les prédateurs. En effet le Tithonia contient des principes actifs (dont les sesquiterpènes lactones) qui permettent de contrôler les insectes nuisibles et les termites des champs (au Kenya). Il est très utilisé dans ce pays pour entretenir les vergers. Les fruitiers se portent mieux et poussent plus vite. Exemple à suivre…
3) pour améliorer le sol du potager ou d’une plate-bande : c’est la technique du “bois raméal” testée au Canada. Elle est très efficace : couper les déchets comme pour le mulch, en mettre une couche de 20 cm et les recouvrir également de 20 cm de terre végétale contenant un peu de sable. Bien arroser.
4) pour installer un “bog” (voir les détails dans le livre “Les jardins essentiels, culture biologique en Nouvelle-Calédonie). Après avoir fait le trou et disposé le plastique mettre des couches successives et alternées de 20 cm de tiges coupées et de terre. Arroser de purin pour activer la décomposition des branches et obtenir un bel humus.

About these ads

About Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.
This entry was posted in Agriculture, desert/desert gardening, Ecology - environment, fertilizer - nutrients, Gardening / Horticulture, organic farming, Success stories - best practices. Bookmark the permalink.

3 Responses to Le Tithonia : providence pour les terrains pauvres (Jardinsessentiels)

  1. Mansour Ndiaye says:

    Je suis chargé d’encadrer des paysans dans une vaste région centre du Sénégal où les terres sont fortement dégradées par une longue période de monoculture de l’arachide.
    J’ai compris que tithonia diversifolia peut valabement aider à corriger les carences en phosphore et permettre de booster la productivité agricole.

    Je voudrais savoir où rouver des semences de tithonia( graines ou boutures) et à quel coût?
    Merci beaucoup.

  2. Pingback: Le Tithonia diversifolia au Sénégal ? (Mansour NDIAYE) « Sécheresse/Désertification

  3. collinet bruno says:

    je possede des tithonias diversifolia que j’ai mis en culture a partir de semis.
    Il font environ 1 m et semble tres vigoureux.
    les graines que je possedai viennaient d’un voyage au Maroc réalisé à Noel 2007
    Ils ont été reproduit sous serre chaude cet hiver et actuellement je suis en train de les planter a l’exterieur pour les acclimater .
    je demeure en Touraine (37) en France et connais bien le Senegal pour y avoir vecu 12 ans. je travaille dans la botanique en tant qu’enseignant dans un lycée agricole.
    Si vous souhaitez des informations n’hesitez pas

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s